Edito

autocollant_coeur_national.jpg

Réforme du collège (suite)

La réforme du collège a comme objectif « de permettre à tous les élèves

de mieux apprendre pour mieux réussir ».
Elle s’appuie sur le développement de nouvelles pratiques pédagogiques

à travers la mise en place de l’Accompagnement Personnalisé (AP)

et des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI) fondés principalement

sur l’appréciation et les initiatives des équipes enseignantes.
Les modalités de mise en œuvre concrète de ces dispositifs pédagogiques

sont encore trop floues et les moyens dédiés à la formation

et à la concertation des enseignants ne nous semblent pas suffisants

pour garantir leur efficacité.
Nous déplorons l’absence d’ambition et l’incohérence des nouveaux programmes,

qui ont été par ailleurs rejetés par le Conseil Supérieur de l’Éducation.
Nous nous inquiétons du fait qu’une majorité d’Inspecteurs Pédagogiques Régionaux (IPR),

qui constituent les pierres angulaires du contrôle et de l’accompagnement

de cette réforme sur le terrain, dénonce le manque de préparation de cette réforme

et pointe les risques liés à sa mise en œuvre précipitée dès la rentrée 2016.
Nous pensons également que l’autonomie accrue des collèges

conduira inévitablement à une mise en concurrence déloyale

des établissements et sera source d’inégalités entre élèves.
Enfin, pour diminuer la fracture sociale, pour faire réussir tous les élèves

et pour que l’école de la République redevienne le ciment de la Nation,

nous exigeons que le Ministère de l’Éducation Nationale

mette les moyens nécessaires à sa réussite.

Or, nous considérons que cette réforme en manque cruellement !
Sans moyens supplémentaires, la réforme du collège est vouée à l’échec !

Dans ces conditions, comment envisager sereinement son application ?
Nous considérons que, sans prise en compte de nos revendications, sans notre adhésion

 et celle des principaux acteurs de l’éducation,

cette réforme ne pourra pas être mise en place de manière efficace.
Aussi, nous appelons Madame la Ministre de l’Éducation Nationale à suspendre

immédiatement son projet de réforme et à ouvrir une véritable concertation avec l’ensemble de la communauté éducative. » 

Vous pouvez également signer la pétition ci-dessous :

https://www.change.org/p/mme-la-ministre-de-l-%C3%A9ducation-nationale-appel-de-la-fcpe-13-et-de-la-fcpe-76-pour-suspendre-la-r%C3%A9forme-du-coll%C3%A8ge?recruiter=277729521&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_facebook_responsive&utm_term=des-lg-share_petition-no_msg&fb_ref=Default

 

 

 Pourquoi adhérer à la FCPE ? 

 

PARCE QUE…
c’est une force de propositions et de progrès pour l’école

PARCE QUE…
c’est la première fédération de parents d’élèves par son nombre d’adhérents

et par ses résultats aux élections des représentants de parents d’élèves,

dans le premier degré comme dans le second degré

PARCE QUE…
la FCPE est présente dans toutes les instances de l’Education Nationale :

dans les établissements scolaires, au niveau du département, de la région et au niveau national

PARCE QUE…
l’on partage ses valeurs et ses principes : l’enfant est au centre de ses préoccupations.

Sa liberté, ses besoins, ses droits, son autonomie doivent être respectés partout

et dans tous les temps de sa vie.

Si aujourd’hui des parents d’élèves peuvent participer aux conseils d’école

et aux conseils d’administration des établissements scolaires,

c’est parce que d’autres parents avant eux, convaincus de la nécessité

de s’investir dans la scolarité de leur enfant, se sont regroupés

au sein d’une force structurée et ont ainsi pu, par leur action collective,

agir auprès de l’institution et être reconnus.

En adhérant à une fédération, on est mieux informé de ce qui se passe dans l’école

de son enfant et dans le système éducatif en général,

on connaît ses droits de parent d’élève.

En cas de besoin, on est soutenu, accompagné dans ses démarches vis à vis de l’école

ou de l’établissement de son enfant, de la mairie,

de l’inspection académique, du rectorat.

On reçoit régulièrement des informations, de la documentation.

On peut bénéficier, si on le souhaite, de stages de formation organisés

par le département ou par la fédération nationale.

REJOIGNEZ-NOUS ! ADHEREZ A LA FCPE !

Le bulletin d’adhésion est distribué dans le cahier de liaison

de votre enfant, dès la rentrée scolaire.

Vous pouvez également le télécharger ci-dessous

Bulletion adhesionBulletion adhesion

L'adhésion est UNIQUE par famille.

Son montant donne lieu à la délivrance d'un reçu fiscal au nom de l'adhérent qui permet une réduction d'impôt

égale à 66 % de la somme versée, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Vous êtes le 56836ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 30/03/2016

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves des Ecoles Publiques
La FCPE est reconnue d'utilité publique
© FCPE Puteaux 2015-2016
Conformément à la loi du 6 janvier 1978 "Informatique et libertés",
vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des informations vous concernant
en adressant un courriel à l'administrateur du site internet

fcpeputeaux@free.fr