Dernières nouvelles de l'UL

Compte rendu de la réunion sur la réouverture des écoles

Le mercredi 6 mai, les associations de parents d’élèves de Puteaux

ont été conviées (en visio-conférence)

à une réunion d’information sur

les conditions de réouverture des écoles.

Plusieurs  principes ont été énoncés et sont valables aussi pour les crèches.

1er principe : la rentrée va se faire de façon progressive.

Qui dit rentrée progressive, dit que certains enfants

ne retourneront pas forcément à l’école

d’ici la fin de l’année scolaire.

Ainsi il y a peu de chances que les élèves de

Petite Section et de Moyenne Section retournent en classe

d’ici septembre.

2ème principe : la priorité est donnée aux enfants des personnels

indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité

de la vie de la Nation ainsi qu’aux enfants fragiles

sur le plan pédagogique, élèves décrocheurs par exemple.

Le critère social n’est pas pris en compte

mais les représentants de la mairie ont précisé

que Puteaux était l’une des rares communes

à avoir mis à disposition des tablettes aux familles défavorisées.

Les conditions sociales de ces familles sont en principe

 connues des directeurs d’école

et que par conséquent ils ont dû en tenir compte.

Les élèves prioritaires seront 4 jours à l’école,

les élèves non prioritaires (s’il reste de la place) 2 jours seulement.

Il y aura des rotations : lundi-jeudi ou mardi-vendredi.

Même si les parents des enfants prioritaires ne

veulent pas remettre leur enfant en classe

les premiers jours de la rentrée, une place leur sera

toujours réservée,

ce qui bloquerait un enfant non prioritaire

qui avait pu retourner en classe.

3ème principe : les cours reprendraient à partir du 14 mai

mais la mairie a demandé via l’association des maires d’Ile de France

le report de cette réouverture.

Pour l’instant, aucune réponse n’a été apportée

par le Président de la République.

4ème principe : seuls 3 niveaux charnière sont concernés

par la réouverture :

les classes de Grande Section, les classes de CP et les classes de CM2.

Les autres niveaux, pour l’instant, restent chez eux.

5ème principe : les classes à double niveau :

par exemple CM1/CM2, MS/GS, CP/CE1,

les élèves de MS, de CE1 ou de CM1 pourront

rejoindre leurs camarades des autres niveaux

(mais pas de date pour l’instant).

6ème principe : en maternelle, les effectifs par classe seront

au maximum de 10 élèves, voire 8 selon la configuration des écoles.

En élémentaire, les effectifs par classe passeront à 15 maximum.

Les élèves (quel que soit le niveau) devront respecter

les gestes barrière.

Ils devront rester à leur table et apprendre de façon ludique

(pour les maternelles)

à vivre avec ces nouvelles règles.

Les classes ont été reconfigurées afin d’accueillir

 les élèves dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

7ème principe : les fratries : dès qu’un enfant est accepté

 en classe, ses frères et sœurs le seront aussi même

s’ils sont scolarisés dans des écoles différentes

quelque soit le niveau , donc il y aura des classes multi-niveaux.

Quid de l’organisation de ces classes ?

8ème principe : les parents devront aussi respecter les protocoles :

ils ne pourront pas rentrer dans l’école, ils devront respecter

le marquage au sol,

les horaires d’entrée (sous peine de ne pas se voir accueillir l’enfant)

et de sortie…

Ce protocole sera communiqué aux parents

par la direction de l’école, soit par courriel,

soit affiché devant l’école.

9ème principe : les entrées et sorties seront échelonnées

(45mn entre les premières entrées et les dernières,

idem pour les sorties)

ainsi que les heures de récréation.

Là aussi, tout est réaménagé pour qu’il y ait

le moins de contact possible, pas de jeux de ballon,

distanciation sur les bancs etc.

Il n'y aura pas de garderie le matin.

La garderie du soir est maintenue ainsi que l'étude

 en fonction du nombre de personnels disponibles.

La garderie ou l'étude  est valable pour les enfants

 acceptés en classe uniquement.

Pour éviter les allers et venues, il ne serait peut être pas

possible de rentrer le midi, le déjeuner sur place à l'école

deviendrait alors obligatoire si cela s'avérait nécessaire,

 avec le système de plateau repas pris directement

dans la salle de classe.

10ème principe : tous les enfants bénéficieront d’un enseignement

qu’ils soient ou non rentrés.

 Simplement pour les élèves à distance,

ce ne sera pas forcément l’enseignant habituel

qui dispensera les cours.

Si l’enseignant d’un niveau charnière ne peut pas rentrer,

ce sera un autre.

Idem pour les classes multi-niveaux, ce ne sera pas

forcément l’enseignant habituel.

Une attestation sera fournie aux parents des élèves

 pour leur employeur en cas d’impossibilité de recevoir l’enfant.

En fonction de l’évolution de la crise sanitaire,

les principes exposés pourront évoluer, ce n’est pas figé.

Les autres niveaux non charnière pourront peut-être

retourner en classe d’ici la fin de l’année scolaire.

Une communication sera faite aux parents pour leur indiquer

 si leur enfant pourra revenir en classe à partir du 14 mai

au plus tard le jeudi 7 au soir.

Il n’est donc pas garanti même si les parents ont

 accepté le retour en classe que cela se fera.

Concernant les garderies du mercredi, les règles seront calquées

sur celles des conditions de retour à l’école :

les enfants prioritaires pourront d’emblée en bénéficier.

Les critères pour les non prioritaires sont plus flous.

En ce qui concerne la pause méridienne, elle se fera

par système de service.

Les repas seront servis en classe.

A priori il n’y aura pas les animations, activités habituelles.

Les enfants pourront quand même se détendre

mais à tour de rôle. Sinon ils resteront dans leur classe.

Les élèves de GS pourront également amener du matériel de chez eux.

En conclusion, la mise en place théorique des règles sanitaires

semble cohérente.

Sur place, il faudra s’assurer que ça l’est toujours.

Simplement, à ce jour, seule une petite minorité

de niveaux est concernée par le retour à l’école (GS/CP/CM2)

et encore si l’enfant est prioritaire, il pourra aller 4 jours à l’école

mais pour les autres, 2 jours à l’école et 2 jours à distance,

comment la continuité pédagogique va-t-elle se faire ?

Cela semble compliqué à mettre en place,

idem pour les classes à multi-niveaux.

Ce qui pose question, c’est surtout l’enseignement à distance.

Si certains niveaux ne reprennent pas le chemin de l’école,

comment les parents vont-ils gérer cela ?

Eux aussi ont ou auront l’obligation de revenir au travail.

Tous les parents ne peuvent pas «télétravailler».

 

Ouvertures / fermetures de classes à la rentrée 2020

Pour Puteaux sont prévues les fermetures

de 4 classes de maternelle :

Benoît Malon, Défense 2000, Marius Jacotot et Parmentier,

de 5 classes d'élémentaire :

Jean Jaurès, La Rotonde, Marius Jacotot, Pyramide et République.

Ouvertures de classes :

2 classes de maternelle :

Bergères, Voltaire (écoles récemment ouvertes)

5 classes d'élémentaire :

Benoît Malon, 2 classes aux Bergères, Parmentier, Voltaire.

Le solde est négatif puisque la commune perd 2 classes de maternelle.

Ces fermetures sont-elles vraiment justifiées  alors qu'en ces temps

de confinement  il y a peu de visibilité sur les effectifs à venir ?

Il y a certes un rééquilibrage entre certaines écoles : Pyramide-Voltaire

Marius Jacotot-Bergères.

Néanmoins ces nouvelles écoles sont-elles

vraiment prêtes à accueillir autant de nouveaux élèves

dans les meilleures conditions de sécurité ?

 

Assemblée Générale 2019/2020

L'assemblée générale a eu lieu

le 21 novembre 2019.

Un nouveau bureau a été élu à l'unanimité.

2019 2020 bureau ul 1

 

Elections des représentants des parents d'élèves

Les élections ont eu lieu le vendredi 11 octobre 2019.

8 parents ont été élus à Pyramide,

8 à Marius Jacotot Elémentaire

1 au Lycée Agora,

2 au collège les Bouvets,

1 au collège Maréchal Leclerc,

2 au lycée Voilin

5 à l'école des Bergères,

2 à Défense 2000.

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 08/05/2020